Les athlètes olympiques

Des athlètes du monde entier se sont rués vers Vancouver en Colombie-Britannique, en quête de l’or. Ils ont pratiqué leur sport, ont entraîné leur corps et se sont mérité le droit de représenter leur pays aux XXIe Olympiques d’hiver. Pour chaque athlète, gagner la médaille d’or représente le but de toute une vie et est considéré comme l’ultime victoire dans le domaine du sport. Les jeux Olympiques de Vancouver seront pour plusieurs l’accomplissement d’un rêve, sous la forme d’une pièce d’or ouvrée que l’on accroche à leur cou, au podium des vainqueurs, tout au long de la tenue des olympiques.

Vancouver, Colombie-Britannique

La Colombie-Britannique est la province la plus à l’ouest du Canada et est reconnue pour sa beauté naturelle, comme nous le rappelle sa devise en latin : splendor sine occasu (l’infatigable splendeur).

La côte de cette fascinante province s’étend sur 27 358 km et comprend de profonds fjords ainsi qu’environ 6 000 îles. Vancouver est la plus importante ville de Colombie-Britannique et compte une population de 2 millions de personnes dans la région métropolitaine. En 2003, le Comité olympique a voté en faveur de cette ville pour la tenue des Jeux olympiques d’hiver de 2010.

La ruée vers l’or en Colombie-Britannique

La ruée vers l’or nous rappelle un autre moment où il y eu une ruée de gens vers cette région et qui avaient aussi l’or en tête.

La ruée vers l’or du Canyon Fraser en 1858 a attiré plus de 30 000 personnes en Colombie-Britannique lors de la découverte d’or dans la rivière Thompson. Des documents historiques rapportent que des gens d’Hawaii, Mexique, Indes occidentales, Canada, États-Unis, Scandinavie, Italie, Belgique, France, et d’autres pays européens se sont rués ici. Pour certains, la ruée a été grandement fructueuse et ils ont trouvé de l’or. Malheureusement pour la plupart, l’or n’était pas au rendez-vous. Les touristes peuvent visiter les sites de cette ruée vers l’or et entendre des histoires de succès et de déboires, de morts et de maladies, de sueurs et de douleurs.

La ruée vers l‘or de 2010 sera vraiment plus agréable pour le chercheur d’or et nous souhaitons, à tous les athlètes olympiques, le plus grand succès.

Ville d’Or

L’histoire de l’or nous ramène aux premiers jours de l’histoire de l’humanité. Il est question de l’or au second chapitre de la Bible. Voici la description que donne la Bible des environs du Jardin d’Éden (la demeure du premier homme et de la première femme):

« Un fleuve sortait d’Éden pour arroser le jardin, et de là il se divisait en quatre bras. Le nom du premier est Pischon; c’est celui qui entoure tout le pays d’Havila, où se trouve l’or. Et l’or de ce pays est pur. » Genèse 2 : 11–12

Ce métal, le plus précieux de tous, se retrouve dans l’histoire de chaque civilisation de la race humaine. L’or a toujours été valorisé et des gens ont passé leur vie dans diverses industries qui traitaient cet or.

L’histoire est pleine de références à l’or, utilisé en bijouterie, comme monnaie ainsi que pour divers usages décoratifs.

On trouve 360 références à l’or dans la Bible. Il est intéressant de constater que le dernier livre de la Bible, l’Apocalypse, nous décrit une fascinante cité d’or. En fait, il est mentionné que cet endroit céleste possède des rues pavées d’or.

« La place de la ville était d’or pur, comme du verre transparent. » Apocalypse 21 : 21

Cette ville fantastique, faite d’or, est le paradis de Dieu. Le Créateur de l’homme, comme Il le fit dans le Jardin d’Éden, est en train de créer une nouvelle demeure pour Son peuple.

Dieu et l’or

Comme tout lecteur le sait, il existe plusieurs théories qui expliquent comment on peut accéder à la Cité d’or de Dieu. Comment peut-on trouver la vérité sur Dieu? Et le ciel, comment peut-on savoir ce qu’il en est? Et l’éternité, comment peut-on savoir ce qu’il en est?

Les réponses se retrouvent dans le livre le plus vendu de tout les temps, la Bible. La Bible a été inspirée de Dieu et est tout à fait digne de confiance pour vous guider dans la vie et vous donner de l’espoir pour l’éternité. Le Créateur de l’or, le plus précieux de tous les métaux, est aussi le Créateur de l’être humain, le joyau de sa création.

« Alors Dieu dit : faisons l’homme à Notre image et à Notre ressemblance ». Genèse 1 : 26
« Et le Seigneur Dieu forma l’homme à partir de la poussière de la terre. » Genèse 2 : 7

L’homme a été créé parfait et il n’y avait aucun péché, maladie ou mort dans le Jardin, demeure d’Adam et Ève. Avec toute la magnificence et les avantages que procuraient le Jardin d’Éden, Dieu donna un interdit :

« . . . mais tu ne mangeras pas de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras. » Genèse 2 : 17

Le couple du Jardin a été confronté par le diable (le père du mensonge) qui venait de pécher contre Dieu et, sous la forme d’un serpent, remit en question la parole de Dieu, Son caractère et Sa véracité.

« Dieu a-t-il réellement dit : Vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin? » Genèse 3 : 1

Le jour le plus triste et le plus tragique de l’histoire de l’humanité se produisit lorsqu’ils se sont laissés séduire par les mensonges du malin et que, dans leur orgueil, ils ont cru pouvoir devenir comme Dieu. Ils mangèrent du fruit défendu, désobéissant directement au Créateur et immédiatement, le péché, la mort et la maladie devinrent une réalité de leur vie.

Dieu les chassa du Jardin et jeta une malédiction sur eux, ainsi que sur le monde dans lequel ils vivaient dorénavant. Nous pouvons constater cette malédiction, de nos jours, par toutes sortes de tragédies humaines qui se terminent par la mort.

Ce premier péché d’Adam et Ève a mis une séparation entre l’humanité et Dieu, et depuis, chaque être humain naît pécheur, est perdu pour l’éternité et est destiné à l’enfer. (Luc 12 : 5)

« Car le salaire du péché c’est la mort; mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus-Christ Notre Seigneur. » Romains 6 : 23

Mais Dieu, dans son formidable amour pour l’être humain, avait un plan pour TOI. Il a payé le prix du péché en mourant sur la croix à ta place.

Dieu est devenu un homme, Jésus-Christ, et nous a montré Son amour pour nous; Il nous a montré que nous sommes tous des personnes très spéciales (nous ne sommes pas là accidentellement) et Il a ensuite pris sur Lui notre péché et est mort de la mort que tu méritais.

Il t’offre maintenant le pardon complet de tous tes péchés et te promet une demeure (en or) après ta mort.

L’or des insensés

Pendant la ruée vers l’or, la pyrite minérale, un sulfure de fer d’une teinte jaune cuivre métallique, était souvent confondue avec l’or authentique. Les prospecteurs étaient déçus et étaient nourris de faux espoirs avec la découverte de la pyrite.

Êtes-vous déçus?

« L’insensé dit en son coeur : Il n’y a point de Dieu! » Psaume 14 : 1 Jésus lui-même a dit : « Je suis le hemin, la vérité et la vie. Nul ne vient au Père que par Moi. » Jean 14 : 6

Qu‘est-ce que je dois faire?

La Bible est claire au sujet du salut :

« . . . afin que quiconque croit en Lui (Jésus-Christ) ne périsse point mais qu’il ait la vie éternelle. » Jean 3 : 16
  • Admets que tu es un pécheur (Romains 3 : 23; Jean 1 : 8)
  • Repens-toi de tes péchés (Actes 17 : 30)
  • Reçois Jésus-Christ comme Seigneur de ta vie (Jean 1 : 12)
  • Réalise que la vie éternelle est un cadeau de Dieu (Romains 6 : 23)
  • Reçois le cadeau de Dieu par la foi, en Le prenant au mot (Romains 10 : 8-11)
  • Lis et crois ce que dit la Bible : « Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est point par les oeuvres, afin que personne ne se glorifie. » Éphésiens 2 : 8-9)
  • Dites-le à Dieu, dans une prière. Quoiqu’il n’y ait aucune prière toute faite que l’on doive adresser à Dieu, tu pourrais Lui dire quelque chose comme :
    « Mon Dieu, merci d’avoir envoyé Ton Fils, le Seigneur Jésus-Christ, payer pour mes péchés à la croix. Merci parce qu’Il est mort pour moi. Je reconnais que je suis un pécheur et que je ne peux pas me sauver moi-même. Par la foi, je reçois ce salut que Tu m’offres en cadeau. Merci de m’avoir aimé assez pour me sauver. Au nom de Jésus, Amen. »

C’est mieux que l’or

La Bible déclare : « Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton coeur que Dieu l’a ressuscité des morts, tu seras sauvé. » (Romains 10 : 9)

Comment peut-on savoir que l’on est sauvé? La Bible dit qu’on peut le savoir : « Je vous ai écrit ces choses afin que vous sachiez que vous avez lavie éternelle, vous qui croyez au nom du Fils de Dieu. » (1 Jean 5 : 13)

Les sept C de l’histoire

Au commencement, en six jours de 24 heures, Dieu a fait une création parfaite.

Le premier homme, Adam, a désobéi au Créateur. Son péché a été la cause de la mort et de la corruption dans la création.

La descendance d’Adam est devenue tellement méchante que Dieu a prononcé un jugement contre le monde par une grande catastrophe – un déluge planétaire – au cours duquel seulement ceux qui étaient dans l’arche construite par Noé furent sauvés.

Lorsque les descendants de Noé désobéirent à l’ordre de Dieu de remplir la terre, Dieu confondit leur langage et les dispersa par toute la terre.

Le Créateur se fit homme, Jésus-Christ, qui obéit à Dieu en tout, contrairement au premier homme, Adam.

Jésus, le Messie, mourut sur la croix pour payer le prix du péché de l’humanité contre Dieu. Il ressuscita des morts, offrant ainsi la vie à tous ceux qui croient en Lui.

Un jour, à la consommation, le Créateur refera Sa création, détruisant la mort et la désobéissance, créant un nouveau ciel et une nouvelle terre, et Il habitera éternellement avec ceux qui ont mis leur confiance en Lui.