Déclaration de Foi

A. Priorités

  1. Les aspects scientifiques de la création sont importants certes, mais d'une importance secondaire comparés à la proclamation de l'Évangile de Jésus-Christ, notre Seigneur, Créateur, Rédempteur et Juge.
  2. Les doctrines du Créateur et de la Création ne peuvent être dissociées de l'Évangile de Jésus-Christ.

B. Les bases

  1. La Bible est la Parole écrite de Dieu. Elle est d'inspiration divine et sans aucune erreur. Les déclarations contenues dans les textes originaux sont basés sur des faits. La Bible est l'autorité souveraine en matière de foi et de vie.
  2. L'Écriture elle-même est le guide irrévocable pour sa propre interprétation.
  3. Le récit des origines présenté dans la Genèse est un exposé simple d'événements réels, fournissant un cadre fiable pour la recherche scientifique sur les questions de l'origine et de l'histoire de la vie, de l'humanité, de la Terre et de l'univers.
  4. Les formes de vie originelles (espèces), y compris le genre humain, furent directement créées par Dieu au moyen d'actes créateurs. Il est possible que les descendants vivants des espèces originelles (excepté l'homme) représentent plus d'une espèce actuelle, reflétant ainsi le potentiel génétique au sein de l'espèce originelle. Seuls des changements biologiques limités (y compris des détériorations mutationelles) se sont produits de façon naturelle au sein de chaque espèces depuis la Création.
  5. Le Déluge de la Genèse fut un événement historique réel, universel (global) quant à son ampleur et à ses conséquences.
  6. La création spéciale d'Adam (en tant qu'homme) et d'Eve (en tant que femme), ansi que leur chute ultérieure dans le péché, forme la base de la nécessité du salut de l'humanité.
  7. La mort, à la fois physique et spirituelle, est apparue dans le monde à la suite et en conséquence directe du péché de l'homme.

C. Théologie

  1. La Divinité est trine (Trinité): Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu le Saint-Esprit.
  2. Tous les hommes sont pécheurs, par nature (à cause d'Adam) et individuellement (par choix) et, par conséquent, soumis au courroux et à la condamnation divine.
  3. La libération de la peine et de la puissance du péché est à la disposition de l'homme uniquement par l'entremise de la mort du Christ offert en sacrifice, de Son sang versé pour nous et de Sa résurrection corporelle et totale d'entre les morts.
  4. Le Saint-Esprit permet au pécheur de se repentir et de croire en Jésus-Christ.
  5. Le Saint-Esprit vit et œuvre au sein de chaque croyant afin de produire les fruits de la vertu.
  6. Le salut est un don reçu par la foi et exprimé chez l'individu par son repentir, la reconnaissance de la mort du Christ comme le paiement total du péché et l'acceptation du Christ ressuscité comme Sauveur, Seigneur et Dieu.
  7. Jésus-Christ fut conçu par le Saint-Esprit et naquit de la Vierge Marie.
  8. Jésus-Christ est ressuscité des morts et monté au Ciel où il est maintenant assis à la droite de Dieu le Père et reviendra en personne sur cette Terre pour juger les vivants et les morts.
  9. Satan est l'adversaire spirituel personnel de l'homme et de Dieu.
  10. Ceux qui ne croient pas en Christ sont soumis au châtiment éternel conscient, mais les croyants jouissent de la vie éternelle avec Dieu.

D. Généralités

Les membres du conseil d'administration de Answers in Genesis considèrent les déclarations suivantes comme étant, soit en accord avec les Écritures, soit sous-entendues par celles-ci.

  1. Les Saintes Écritures enseignent que l'homme et la Création toute entière sont d'origine récente.
  2. Les jours de la Genèse ne correspondent pas à des ères géologiques, mais sont plutôt six (6) jours consécutifs de la Création, chacun d'une durée de vingt-quatre (24) heures.
  3. Le Déluge de Noé fut un événement géologique d'une portée considérable et fut en ce temps-là, à l'origine d'une grande partie (mais non pas de tous) des sédiments fossilifères.
  4. La théorie 'restitutionniste' n'a aucun fondement dans les Écritures.
  5. Nous rejetons la notion que la connaissance et/ou la vérité peut être divisée en deux aspects, le 'séculier' et le 'religieux', position généralement adoptée pour éviter les implications ou l'autorité des Écritures.
  6. Par définition, aucune preuve, qu'elle soit apparente, perçue comme telle ou prétendue dans quelque domaine que ce soit, y compris l'histoire et la chronologie, ne peut être valide si elle contredit le récit scriptural. Le fait que les indices sont toujours sujets à une interprétation par des humains faillibles, qui ne possèdent pas toute la connaissance, est d'une importance primordiale.

Answers Worldwide

powered by Answers in Genesis

Taking the Creator’s message to His world
powered by Answers in Genesis